Reprenez le cours de votre vie suite à un deuil, une séparation, ou la perte d’une situation

Deuil, perte, séparation
Perte d’un proche, perte d’une situation ou d’une faculté, divorce, séparation, départ des enfants… quelle que soit leur nature, les pertes ou les séparations qui vous touchent fortement sont des moments charnière de votre vie. Surmonter un deuil tout seul n’est pas toujours possible.

D’abord il y a la douleur

Vous avez perdu quelque chose ou quelqu’un et cela vous fait souffrir. C’est normal, et c’est important de permettre à cette douleur de s’exprimer.

Je crois qu’il est nécessaire de pleurer ce qu’on a perdu.

Je crois qu’il est normal et utile d’être vraiment triste à certains moments pour pouvoir ne plus l’être tout le temps et se remettre en mouvement.

Surmonter un deuil

Tout le monde parle de « faire son deuil », la littérature abonde sur ce processus… ça n’a pas grande importance. Ce dont vous avez besoin, vous, dans votre cas particulier et au moment où vous êtes, voilà qui est important à mes yeux.

Dans ce qui vous relie à ce que vous avez perdu, il y a deux sortes de liens. Ceux qui vous nourrissent, les liens utiles. Ils peuvent être amour, assurance, enseignements… etc.

D’autres liens en revanche vous prennent de l’énergie. Ils ont sans doute été utiles dans le passé, à un moment donné il est utile de s’en défaire. Ils peuvent être colère, rancœurs, regrets, culpabilité… etc.

Surmonter un deuil, c’est commencer ce tri, faire évoluer ces liens, à votre rythme.

Afin que dans votre présent, la mémoire émotionnelle de ce qui a disparu vous serve et vous nourrisse.